Accueil >> Biographie
Biographie
Mme BAYARD MARIAMA GAMATIE Candidate indépendante aux électionsprésidentiellesnigériennes de juin 2011
Mme Bayard Mariama Gamatié, la cinquantaine bien tapante, native de Maradi est mariée et mère de 3 enfants. Après l’obtention du Baccalauréat en 1976 au Lycée Kassaï de Niamey, elle entreprit des études d’Economie politique et Sociale d’abord à la Faculté des sciences économiques de l’Université de Montpellier où elle obtint le Diplôme d’Economie politique et Sociale en 1979, puis la maitrise de sociologie de l’Université Paul Valery de Montpellier.
En 1985, elle obtint le doctorat en relations internationales à l’institut des relations internationales du Cameroun (IRIC). Consultante en questions de développement et en
genre, Mme Bayard Gamatié a surtout travaillé avec les Organismes et Institutions internationales. Femme battante et pleine d’initiative, elle s’est illustrée dans le combat
pour la promotion de la femme en créant le Rassemblement Démocratique des Femmes Nigériennes (RDFN) dont elle fut le porte flambeau dans l’acte historique posée par les
femmes nigériennes en revendiquant leur participation aux travaux du Comité préparatoire de la Conférence nationale souveraine.C’est d’ailleurs la date de cette action le 13 mai 1991 qui sera retenue pour êtrecélébrée journée nationale de la femme nigérienne.
Ce militantisme lui permettra d’ailleurs de siéger à la Conférence nationale et d’y occuper le poste de Présidente de la Commission Développement Rural au sein des structures de la CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE.

Son dynamisme lui vaudra d’être appelée pour occuper le poste de ministre de la communication et de la Culture, Porte parole du Gouvernement en 1997. Sa prise en main par le département de la culture et de la communication a été marquée notamment par un souci de redonner à la culture nationale authentique ses lettres de noblesse par l’organisation du 1er festival national de musiques et danses traditionnelles à Zinder en 1997.
Ce qui lui a valu le surnom de la marraine des artistes. Sur le plan de la communication, elle a travaillé sur la mise en place d’une réglementation pour préparer l’ouverture du secteur des Télécoms à l’arrivée des opérateurs publics et privés de la téléphonie cellulaire.

Elle se consacrera ensuite à ses activités militantes à travers la création de l’ONG Femme et Famille (FEFAM) et dans les questions de règlement de conflit à travers notamment la Coordination des organisations de la société civile sur le moratoire ouest africain et la culture de la paix (REMOAP). A partir des années 2000 , elle entreprend une carrière de fonctionnaire internationale qui la mènerasuccessivement à être Membre du groupe consultatif du Secrétaire Général des Nations Unies sur les questions de désarmement ; Coordinatrice du Groupe ad Hoc de travail sur la prévention des conflits au Niger ; Adjointe au Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies en Guinée Bissau et Conseiller Politique Principale du Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la Paix en Guinée Bissau (UNOGBIS) de janvier 2004 à juin 2005 puis Chef de la Division Politique de l’Opération des Nations Unies en Cote d’Ivoire(ONUCI) de 2005 à 2007. Elle a travaille également au BINUB (Bureau intégré des Nations Unies au Burundi) d’aout 2007 à septembre 2008 dans le cadre de l’appui politique et stratégique à la mise en œuvre du projet cadre de dialogue et de concertation nationale au Burundi. D’octobre 2008 à juin 2009, elle a travaillé au CPR Team Leader pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre basée à Dakar PNUD/BCPR. Actuellement, elle continue sa carrière de Consultante indépendante. En Guinée Conakry, en 2011 où elle a contribué à apaiser les tensions politiques ambiantes à travers plusieurs initiatives dont l’appui à la tenue du dialogue au sein de la classe politique ; au Mali (aout 2012 – mars 2013), toujours avec les Nations Unies où elle a assuré,pour le compte du Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, un leadership stratégique concernant des initiatives importantes sur l’apaisement du climat politique et social, la prévention des conflits, y compris, des activités et des initiatives sur le processus de dialogue, le renforcement des capacités de négociation et de médiation du leadership au niveau national et local, particulièrement au niveau des partis politiques et au niveau de certaines institutions.

Mme Bayard Mariama Gamatié a produit et participé à la production de multitudes d’études et travaux de recherche dans des activités et secteurs de développement pour le compte d’organismes, ministères et projets nationaux et internationaux. Elle parle le français, l’anglais, le Haoussa, le Djerma et le Peulh.

Le sens de la candidature de Mme Bayard Mariama Gamatié aux élections présidentielles nigériennes de 2011 Riche d’une carrière politique nationale et internationale qui lui a fait prendre conscience des vraies préoccupations du Continent Africain en général et de son pays le Niger en particulier, Mme Bayard Mariama Gamatié a décidé de se présenter aux élections présidentielles nigériennes de 2011 à travers une candidature indépendante sous la dénomination du RACINN ou Rassemblement des candidats indépendants pour un Niger Nouveau. RACINN se veut le creuset républicain ou se préparent le renouveau politique et le changement véritable auquel aspire le peuple nigérien. RACINN est né de la ferme détermination de nigériens soucieux de remettre le processus démocratique enclenché au Niger sur les rails tracés par la Conférence Nationale et de restaurer une moralité publique et un mode de gouvernance politique et économique plus conformes aux exigences d’un Etat moderne et aux idéaux progressistes

Au centre de cette initiative, il y a aussi une vision.
Une vision, qui au regard de la sclérose politique qui paralyse notre société dans sa marche vers le progrès, constitue une véritable chance pour ce pays :
la vision d’un Etat fondé sur la justice et le respect des droits de tous, un Etat débarrassé de la corruption, de passe-droits, des coteries politiques et claniques et des malversations et de toutes formes de trafic de produits illicites qui entretiennent l’instabilité institutionnelle, la pauvreté et le désespoir des masses, un projet de société où chaque nigérien devient un citoyen libre et maitre de son destin.
RACINN est un cadre de convergence et d’action ouvert à tous ceux qui, animés de patriotisme et épris de justice, entendent mettre leur expérience et leur génie au service de la construction d’une Nation unie et prospère et de la réalisation de cet idéal.
« Si nous pouvons le concevoir Ensemble, alors réalisons-le Ensemble !!! ».
RACINN est aujourd’hui un parti politique digne de ce nom depuis octobre 2011 appelé « Rassemblement des Citoyens pour un Niger Nouveau »

Telecharger

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous,

Mom
Email
Entrer ce code Fguhc
Code